•  

    Un panorama chargé d'histoire,

    ***

    Le village de Craonne,

    ***

    ***


    11 commentaires
  •  

    Pourquoi le chemin des dames?

    Dans les années 1780, Adélaïde et Victoire, filles du roi Louis XV, sont venues rendre visite à leur dame d'honneur, Françoise de Chalus, comtesse de Narbonne, alors propriétaire du château de la Bove, situé au Nord du village de Bouconville.

    L'aménagement du chemin surplombant le plateau depuis la ferme de l'Ange gardien, près de Laffaux, jusqu'à celle Hurtebise, lui vaut dès lors surnommé localement "route des Dames", avant que la Grande Guerre vienne l'inscrire dans la mémoire nationale sous le nom de "Chemin des Dames".

    ***

    Napoléon à Hurtebise.

    Après la retraite de Russie des armées de Napoléon 1er, la Prusse, l'Autriche et la Russie se coalissent contre la France.

    Au printemps 1814, Napoléon fait route vers la Marne dans l'idée d'y arrêter l'armée des coalissés.

    Blücher, à la tête de l'alliance réussit le 4 mars à prendre Soissons, avant de se replier sur le plateau de Craonne.

    L'armée napoléonnienne franchit l'Aisne à Berry-au-bac à partir du 5 mars.

    Au matin du 7 mars, Napoléon engage la bataille, depuis son observatoire du moulin de Vauclair.

    Près de la ferme d'Hurtebise, à l'endroit le plus étroit pour franchir le plateau, tenu par les Russes de Woronzoff, la jeune garde, composée de conscrits appelés "Marie-Louise", se fait tailler en pièces.

    Napoléon réagit et fait donner l'assaut obligeant les Russes à se replier, au prix de 5000 morts coté russe et 7000 coté français.

    Napoléon ne parvient pas à s'imposer devant Laon les jours suivants et doit se replier sur Paris.

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***


    6 commentaires
  •  

    Ou du moins ses ruines,

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***


    6 commentaires
  •  

    Hommage aux tirailleurs sénégalais.

    Christian Lapie  - 2007

    ***

    ***

    ***


    6 commentaires
  •  

    A proximité du mémorial, de l'autre coté de la route, figure le cimetière Français de Cerny-en-Laonnois,

    ***


    7 commentaires