•  

    Nous arrivons sur le site de Sossusvlei, s'étalant sur plus de 60 km, et comptant parmi les dunes de sable les plus hautes du monde, puisque dépassant 350 mètres.

    ***

    ***

    Big Daddy et Deadvlei,

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***


    11 commentaires
  •  

    Le désert du Namib est un désert côtier chaud, situé dans le sud-ouest de la Namibie.

    Il est considéré comme le plus vieux désert du monde, car soumis à des conditions arides ou semi-arides depuis au moins 80 millions d'années.

    Les conditions désertiques qui y règnent sont la conséquence du courant marin froid de Benguela d'origine antarctique, qui refroidit les masses d'air océanique au large des côtes de Namibie.

    Lorsque ces masses d'air parviennent au-dessus des terres continentales plus chaudes, elles se réchauffent et se dilatent, ce qui les empêche de libérer l'humidité qu'elles contiennent sous forme de pluie.

    Cependant, on estime que ces brouillards déposent entre 1 et 10 L/m2 d'eau par jour, indispensable au développement de la vie dans ces zones arides.

    (Source Wikipédia)

    ***

    Restant 2 jours à Swakopmund, nous ne pouvons être qu'attirés par le désert du Namib, et nous décidons de prendre de la hauteur pour le voir autrement.

    Malgré les nombreuses turbulences de notre petit coucou et les reflets au travers des vitres, voici la première partie des clichés réalisés:

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***


    26 commentaires
  •  

    Nous arrivons sur la côte...

    La "Skeleton Coast", du nom de ses multiples épaves de bateaux échoués sur de rivages atlantiques du Nord de la Namibie, mais aussi aux squelettes de baleines et de phoques. 

    Le brouillard et la bruine sont bien présents. Coté température, nous sommes entre  18 et 20 degrés.

    Plus rien à voir avec la météo du début du roadtrip...

    ***

    ***

    ***

    ***

    ***

    Nous voilà arrivés à Swakopmund, typiquement germanique.


    16 commentaires
  •  

    Nous reprenons la route après le petit déjeuner, en direction de Swakopmund, une des plus grandes villes du pays.

    Une étape de 360 km qui nous mène en bord de mer.

    Sur la route, je demande à Wilbard de nous arrêter pour découvrir les nombreuses échoppes où les femmes Héréros arborent le costume traditionnel.

    ***

    Pour les informations sur le peuple Héréro, c'est ici,

    ***

    ***

    ***

    ***


    20 commentaires
  •  

    Le matin, au petit déjeuner, juste avant de reprendre la route pour Swakopmund,

    ***

    ***

    ***

    Un Gonolek rouge et noir,

    ***

    Le Choucador à oreillons bleus,

    ***

    Un bulbul,

    ***

    un Merle litsipsirupa,

    ***

    Un drongo,

    ***

    Un tisserin,


    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires